Nos priorités

Nos propositions pour la France et l'Europe

Fiscalité et Dépenses publiques

Propositions

  • Engager une réforme en profondeur de la fiscalité des personnes, par le déplafonnement du quotient familial pour soutenir toutes les familles, ainsi que la fusion de la CSG et de l’IR et l’évolution de leur barème, pour plus de lisibilité, de progressivité et d’efficacité

Pour une fiscalité plus juste et plus claire, il faut envisager une fusion de la CSG et de l’impôt sur le revenu, avec un barème plus progressif pour que cela soit équilibré et efficace. 

Damien Verbiguie, 14 mars 2019

  • Supprimer la taxe d’habitation et lui substituer un impôt local assis sur des bases saines
  • Réformer l’imposition du foncier, dans l’objectif de faire baisser le coût de la construction et le prix du logement
  • Réformer l’impôt sur la fortune pour n’en exclure que l’investissement au capital des entreprises

En matière d'ISF,  il est urgent de distinguer les investissements productifs, construisant des emplois dans le pays, des investissement destinés a une rentabilité financière sans rapport avec l’intérêt des autres citoyens ou du pays. 

 

Anne Keller, 10 mars 2019

  • Harmoniser les allocations sociales, pour inciter à la reprise d’activité et assurer que tous les ménages qui y ont droit les perçoivent effectivement
  • Instaurer un impôt minimum sur les bénéfices des sociétés, afin de lutter contre l’optimisation fiscale internationale et d’assurer l’équité des petites et grandes entreprises devant l’impôt

L’Europe doit être une solution à la fiscalité et aux dépenses publiques. Il faut inciter les membres de l’Union européenne à une harmonisation fiscale : TVA, taxation sur les GAFAM, impôt sur les sociétés, chasse aux paradis fiscaux   

Serge Lacot, 04 février 2019

  • Informer chaque année tous les Français du coût réel de leur accès aux services publics et au système de santé, et de leur contribution à la solidarité nationale sous la forme d’une simulation personnalisée

Retour

Filtrer par