Nos priorités

Nos propositions pour la France et l'Europe

Europe

Diagnostic

Les Français sont attachés à l’Europe. Le sentiment d’appartenance à l’Union européenne s’est renforcé depuis le Brexit. La vision d’une Europe de la paix est bien enracinée.

Si l’Union européenne est encore imparfaite, il faut rappeler les raisons de sa création, ce qu’elle a apporté en terme de paix sur un continent coutumier des guerres il y a encore quelque décennies.

Anonyme, 10 février 2019

En revanche, la montée des populismes, y compris en France, traduit une désaffection profonde, voire une défiance vis-à-vis de l’Europe et des institutions politiques qui la font vivre. Les taux d’abstention constatés lors des scrutins européens sont le symptôme de cette prise de distance. Celle-ci s’explique par le manque de lisibilité de la représentation politique européenne. Les mécanismes de décision et les compétences de l’Union européenne sont complexes et mal connus des citoyens.

Si l’abstention est si élevée, c’est sans doute que les attributions des députés au Parlement européen, ainsi que celles des organes de l’Union dans son ensemble, sont méconnues.

Hélène Quintin, 15 février 2019

 L’intégration européenne est souvent perçue comme une déperdition de souveraineté. Comme si l’Union européenne n’était pas le cadre adéquat pour défendre les citoyens et répondre aux grands défis de l’époque : mondialisation, révolution technologique, transition énergétique.

Pour que ces pays soient unis, il faut que les sociétés de ces pays soient elles aussi unies, donc il faut prendre en compte les aspirations, les exigences et les attentes y compris de ceux qui n’ont pas souvent voix au chapitre.

François Bayrou, 11 décembre 2018

La légitimité de l’Union européenne est, elle aussi, en question. Les citoyens ont le sentiment que les décisions sont prises de manière distante, opaque et technocratique.

L’Europe dont nous avons besoin est non seulement à reconstruire, mais aussi à repenser. Elle doit être forte et unie. Elle ne peut rester affaire d’experts. Sa force, elle ne peut la tirer que des peuples, alors qu’elle les a, jusqu’ici, largement ignorés.

Marielle de Sarnez, 19 décembre 2018

Retour

Filtrer par