Nos priorités

Nos propositions pour la France et l'Europe

Transition écologique

Propositions

  • Diviser par quatre les émissions carbones à l’horizon 2050
  • Moduler la taxe carbone en fonction du prix des énergies fossiles et mettre fin aux exonérations dont bénéficient certains secteurs comme le transport aérien et maritime
  • Adapter la transition écologique à la réalité des territoires. Les objectifs en termes de mobilités propres, de réduction d’émissions ou d’économie circulaire doivent être plus élevés dans les villes et moins élevés dans les campagnes
  • Réduire l’usage des produits phytosanitaires, en accompagnant agriculteurs et paysans, et en faisant la promotion de l’agriculture raisonnée

Lutter contre l’utilisation des produits phytosanitaires et soutenir les avancées dans la direction d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement : il en va de l’exploitation du territoire français sur tous les plans, démographique, économique, touristique et humanitaire.

Jean-Michel Martin, 3 février 2019

  • Promouvoir les sources d’énergies renouvelables, notamment les énergies éoliennes marines et le gaz renouvelable issu de l’économie circulaire, ainsi que l’hydrogène et le bioéthanol
  • Sensibiliser les citoyens, dès le plus jeune âge, à l’urgence écologique, grâce à un enseignement sur les enjeux du climat et de la biodiversité 
  • Encourager et développer l’économie circulaire : recyclage, ré-usage, écoconception, obsolescence programmée, économie de la fonctionnalité
  • Refuser l’accès au marché français des produits qui ne sont pas soumis aux mêmes normes, ou qui intègrent des intrants qui ne les respectent pas
  • Lutter pour la préservation de la biodiversité : statut des océans, accélération des actions contre la pollution plastique maritime, préservation des littoraux, programmes de végétalisation des zones urbaines, appui à la politique de lutte contre la déforestation

Retour

Filtrer par