Jean-Noël Barrot : "Dix licornes de la FrenchTech introduites en bourse à Paris d'ici 2025"

Charlie Perreau pour les Echos
Jean-Noël Barrot
(© Jacques Giaume)

Le ministre délégué chargé de la Transition numérique, Jean-Noël Barrot, a annoncé une liste de mesures financières et réglementaires et un accompagnement spécifique pour les start-up candidates à l'IPO à Paris. Bpifrance et la Caisse des Dépôts sont mobilisés. Article publié dans Les Echos.

French Tech : le gouvernement fixe l'objectif de 10 licornes françaises en Bourse d'ici à 2025. Près 800 millions d'euros vont être mobilisés pour investir en direct dans les start-up dans le cadre de leur introduction en Bourse.

Un objectif en chasse un autre. Quelques mois après l'annonce faite par Emmanuel Macron d'atteindre les 100 licornes françaises, dont 25 « vertes », d'ici à 2030, c'est au tour de Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de la Transition numérique, de fixer un objectif : 10 licornes françaises en Bourse d'ici à 2025 à Paris, dont deux valorisées 5 milliards d'euros.

« Depuis cinq ans, sous l'impulsion du président de la République et de Bruno Le Maire, nous avons vu émerger en France des jeunes entreprises innovantes et en forte croissance qui ont atteint une envergure européenne et mondiale. L'objectif de 25 licornes en 2025 a été dépassé, il faut maintenant préparer la suite de cette trajectoire de croissance, même si nous sommes dans une phase d'incertitude », indique aux « Echos » Jean-Noël Barrot, qui assure que plusieurs start-up tricolores envisagent de cocher la case IPO.

Depuis le début de l'année, le secteur de la tech, public et privé, subit un retournement de marché. Les levées de fonds supérieures à 50 millions d'euros sont presque portées disparues, les valorisations sont en baisse et les introductions en Bourse se sont effondrées. Et les mois à venir ne risquent pas d'être plus glorieux… Alors pourquoi inciter des IPO dans ce contexte ? « C'est précisément le moment d'engager le chantier. Il faut être prêt le jour où la conjecture redeviendra propice », estime le ministre délégué, qui rappelle que la cotation en Europe est moins chère qu'aux Etats-Unis.
 

📰 Retrouvez l'article complet sur Les Échos

Je reçois la lettre d'information du Mouvement Démocrate

Engagez-vous, soyez volontaires

A nos côtés, vous serez un acteur de nos combats pour les Français, pour la France et pour l'Europe.

Chaque engagement compte !

Votre adhésion / votre don

Valeur :

Coût réel :

20 €

6,80 €

50 €

17 €

100 €

34 €

Autres montants

Qu'est ce que la déclaration fiscale sur les dons ?
Filtrer par