🏛Politique familiale : le groupe MoDem lance une mission d’information parlementaire

Nathalie Elimas

Le Groupe MoDem à l'Assemblée nationale a lancé une mission d'information parlementaire sur la politique familiale en France, à l'initiative de sa vice-présidente Nathalie Elimas, députée du Val-d'Oise, le mardi 25 juin 2019. Entretien. 

Mouvement Démocrate (MoDem) - Pourquoi avoir lancé une mission parlementaire sur la politique familiale ?

Nathalie Elimas : Chaque groupe politique dispose d'un droit de tirage par session parlementaire, c'est-à-dire qu'il peut créer, chaque année, une commission d'enquête ou une mission d'information sur le sujet de son choix. Le groupe MoDem a choisi de retenir la question de la politique familiale car c'est à la fois un thème cher à notre famille politique et un enjeu majeur eu égard aux évolutions sociales et sociétales que nous connaissons depuis plusieurs années. 

Nous avons d’ailleurs déjà porté ces sujets à de nombreuses reprises, notamment lors de l’examen du budget de la sécurité sociale, à l’occasion duquel nous avons systématiquement rappelé notre attachement à l’universalité des allocations familiales et à la hausse du quotient familial - qui a subi des coups de rabot successifs lors des deux précédents quinquennats.

Quel est votre objectif ?

La famille est omniprésente dans l'action du gouvernement et de la majorité. Il en est question lorsque nous parlons de bioéthique, de dépendance, de la réforme des retraites ou encore des aidants familiaux. Mais nous estimons que ce morcellement – chaque texte étant examiné séparément – ne permet pas de développer une vision globale en matière familiale. Mon objectif est de créer ce lien qui n'existe pas encore entre tous ces sujets de façon à répondre à la question : quelle politique familiale voulons-nous demain pour notre pays ? De ce point de vue, nous nous inscrivons pleinement dans la lignée du président de la République qui déclarait, à l’issue du grand débat le 25 avril dernier, vouloir « redéfinir une véritable ambition et la force d’une politique familiale pour accompagner nos familles qui se sont profondément transformées ces dernières années ».

La société se transforme en profondeur, quels sont les chantiers à venir pour la politique familiale ?

Les enjeux sont majeurs. J'ai coutume de les regrouper en trois grandes catégories.

L'enjeu démographique, d'abord : depuis plusieurs années, notre pays connaît une baisse sensible de sa natalité, alors même que notre dynamisme démographique faisait notre force. Nous devons nous interroger à la fois sur les causes et les conséquences d'une telle baisse et réfléchir aux leviers capables d'enrayer cette évolution. 

L'enjeu social, ensuite. Nous avons en France un modèle de protection sociale basé sur la solidarité et l'universalité et nous en sommes très fiers. Seulement, nous remarquons souvent qu'il ne suffit pas aujourd'hui à protéger les plus vulnérables dans un cadre familial. Je pense, par exemple, aux mères qui élèvent seules leurs enfants ou aux jeunes aidants qui s'occupent d'un proche malade ou en situation de handicap. 

Enfin, l'enjeu sociétal, dû notamment à la diversification des schémas familiaux. Nous devons être capables de regarder sereinement ce qu'en seront les conséquences d'un point de vue juridique tout autant que social ou culturel.

La mission parlementaire sera composée de membres d’horizons différents  : qu’espérez-vous de cette confrontation des points de vue  ?

Il ne peut y avoir de réel débat sans confrontation des points de vue ! Je souhaite que chacun se sente concerné car ce sont des sujets qui sont structurants pour l'avenir de notre pays. L'on constate d'ailleurs souvent que les clivages partisans ne sont pas pertinents lorsque l'on débat de politique familiale. Notre intérêt commun est de parvenir à nous enrichir des expériences et des opinions des uns et des autres de manière à bâtir une position éclairée tendant à redonner, demain, une vraie place à la famille dans nos politiques publiques.

En savoir plus sur cette mission d'information du Groupe MoDem à l'Assemblée nationale

Je reçois la lettre d'information du Mouvement Démocrate

Engagez-vous, soyez volontaires

A nos côtés, vous serez un acteur de nos combats pour les Français, pour la France et pour l'Europe.

Chaque engagement compte !

Votre adhésion / votre don

Valeur :

Coût réel :

20 €

6,80 €

50 €

17 €

100 €

34 €

Autres montants

Qu'est ce que la déclaration fiscale sur les dons ?
Filtrer par