Face aux dérives du PS au Sénat, Pierre Albertini défend "une laïcité du respect et de la tolérance"

Image n°480

Pierre Albertini, ancien député-Maire de Rouen, s'est élevé contre la proposition de loi adoptée par le Sénat "visant à étendre l'obligation de neutralité à certaines personnes ou structures privées accueillant des mineurs et à assurer le respect du principe de laïcité".

Sur proposition du groupe RDSE, le Sénat a adopté le 17 janvier dernier une proposition de loi qui porte en apparence sur la neutralité des structures privées d'accueil de la petite enfance. Elle cible en réalité le port du voile, stigmatisant ainsi un culture en particulier.

"En séparant les Églises et l'État, la loi de 1905 a fait du respect des cultures et des convictions religieuses une exigence de la nation. C'est cette laïcité de tolérance - et non de combat - que je veux garantir dans la société française. C'est pourquoi, toutes les tentatives de stigmatisation d'un culte, quel qu'il soit, doivent être condamnées", a-t-il estimé en préambule.

"Je considère donc comme inopportune et inutilement blessante la proposition de loi que la majorité socialiste du Sénat vient d'adopter. Elle vise à interdire le port du voile dans les structures privées d'accueil de la petite enfance : crèche, halte-garderie, jardin d'enfants, etc. Légiférer en ce domaine revient, en fait, à montrer du doigt certaines femes musulmanes dans notre pays. C'est indigne de la conception que je me fais d'une laïcité du respect et de la tolérance", a-il analysé.

Engagez-vous, soyez volontaires

A nos côtés, vous serez un acteur de nos combats pour les Français, pour la France et pour l'Europe.

Chaque engagement compte !

Votre adhésion / votre don

Valeur :

Coût réel :

20 €

6,80 €

50 €

17 €

100 €

34 €

Autres montants

Qu'est ce que la déclaration fiscale sur les dons ?
Filtrer par