Maud Petit

Députée du Val-de-Marne

Sa biographie

Née à Paris dans le 15e arrondissement, Maud Petit a grandi en Martinique. Elle y effectue une partie de sa scolarité, avant de partir en Normandie poursuivre ses études supérieures de Droit et de Lettres Modernes, à l’université de Caen. 

Fille d'architecte urbaniste et d'une doctoresse en géographie, aînée d'une fratrie de 5 frères et sœurs, elle est aussi petite-fille de Camille Petit, médecin devenu député-maire de Martinique de 1967 à 1986, et fondateur du mouvement gaulliste en Martinique. Elle effectue sa carrière professionnelle dans le secteur privé, dans le domaine des Ressources humaines en particulier. 

Engagée dans le bénévolat, notamment auprès du Secours Populaire à Ivry sur Seine, elle est élue conseillère municipale de Villiers-sur-Marne en 2014 sur la liste d'union UMP-UDI-MoDem. Élue de la majorité, elle a alors en charge la délégation de la Petite Enfance. 

En mai 2017, Maud Petit est élue députée de la quatrième circonscription du Val-de-Marne lors des élections législatives sous les couleurs du MoDem. Commissaire à l’Éducation et à la Culture au sein de l’Assemblée nationale, Maud Petit s’engage également dès le début de son mandat pour la défense du droit des enfants et fait adopter par l’Assemblée nationale en novembre 2018 sa proposition de loi interdisant les violences éducatives ordinaires (VEO). Elle devient en parallèle co-présidente du groupe d’études sur le droit des enfants et la protection de la jeunesse à l’Assemblée nationale. 

Attachée à la Martinique, la terre de son enfance, et à la reconnaissance des territoires ultra-marins, Maud Petit est nommée Vice-présidente de la délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale en 2018. En Mars 2019, elle co-présente un rapport sur les discriminations en outre-mer, fruit d’une année de travail dont deux déplacements sur le terrain à Mayotte et en Martinique. 

Habitant dans sa circonscription, Maud Petit connaît bien les problématiques et inquiétudes de ses concitoyens val-de-marnais. Elle honore toujours son mandat de conseillère municipale de Villiers-sur-Marne et rencontre autant que possible les acteurs de terrain et les citoyens, qui sont nombreux à la solliciter. Tout comme à l’Assemblée nationale, son engagement pour la jeunesse se traduit sur le terrain : débat dans les établissements scolaires autour du Service National Universel, de la loi pour l’École de la confiance ou dans le cadre du Parlement des Enfants… Il est primordial de donner la parole aux jeunes ! 

Toujours dans cette volonté de dialogue, Maud Petit met en place des Assemblée Citoyennes dans la circonscription, réunions de travail sur des thèmes précis (Loi d’orientation des mobilités, réforme des retraites…). Dans le cadre du Grand débat, elle fut à l’origine de deux réunions à Villiers-sur-Marne et Sucy-en-Brie. 

Sur les réseaux !

Engagez-vous, soyez volontaires

A nos côtés, vous serez un acteur de nos combats pour les Français, pour la France et pour l'Europe.

Chaque engagement compte !

Votre adhésion / votre don

Valeur :

Coût réel :

20 €

6,80 €

50 €

17 €

100 €

34 €

Autres montants

Qu'est ce que la déclaration fiscale sur les dons ?
Filtrer par