"L’autonomie stratégique européenne, c’est l’idée que l’Union européenne doit être maître de son destin"

GRUDLER
(© Parlement européen)

Jeudi 15 septembre, le rapport sur la Stratégie industrielle européenne a été voté à 52 voix pour (7 contre) en commission ITRE (Industrie, Recherche et Énergie) du Parlement européen. C’est le Député européen Mouvement Démocrate Christophe Grudler qui a représenté le groupe Renew Europe dans les négociations de ce texte, en tant que Vice-coordinateur ITRE.

Mouvement Démocrate - Pourquoi une nouvelle stratégie industrielle européenne ? 

Christophe Grudler - Dans un contexte de crise sanitaire, économique et environnementale, les industries européennes vont devoir plus que jamais se transformer en profondeur. C’est pourquoi nous avons souhaité adopter ce texte au Parlement européen, qui donne un nouveau cap à nos politiques industrielles.

Ce rapport insiste notamment sur 3 aspects majeurs : la transition écologique dans nos industries, l’accompagnement de la numérisation et le renforcement de notre autonomie stratégique européenne.

Les industries ont besoin d’une telle vision à long terme, car leurs cycles de vie sont longs. Ce que nous décidons aujourd’hui aura un impact à 10, 20, 30 ans !

Mouvement Démocrate - Vous défendez l’idée d’une véritable autonomie stratégique européenne, en quoi cela consiste-t-il ?

L’autonomie stratégique européenne c’est l’idée que l’Union européenne doit être maître de son destin. Nous ne devons pas dépendre d’autres acteurs dans des secteurs aussi stratégiques que la santé, l’énergie, le numérique ou la défense.

Cela est particulièrement important en cas de crise : pouvoir nous approvisionner et être autonomes lorsqu’une crise survient est crucial.

L’autonomie stratégique est une idée que je défends depuis le début de mon mandat et dont on a vu toute la pertinence lors de la crise sanitaire. Lorsque nous manquions d’une capacité de production en masques ou en blouses, beaucoup ont réalisé l’importance de cette autonomie.

Renforcer l’autonomie stratégique européenne passe par de multiples actions. Quelques exemples concrets : cela veut dire produire davantage de médicaments en Europe, recycler davantage pour être moins dépendant de matières premières extérieures, ou encore produire notre propre énergie en Europe, au lieu d’en importer de grandes quantités (pétrole et gaz notamment).

Mouvement Démocrate - Quelles sont les prochaines étapes de ce rapport ?

Maintenant que ce rapport a été voté à une très large majorité en commission ITRE, il doit être adopté en session plénière du Parlement européen. Cela devrait intervenir courant novembre.

Après cela, nous devrons mettre en application les idées de ce rapport, avec des propositions législatives concrètes. C’est le rôle de la Commission européenne, qui va tenir compte de nos propositions dans les futurs textes que nous voterons.

Je continuerai donc à être pleinement investi sur cette thématique industrielle, qui est particulièrement importante dans le contexte du Pacte Vert (ou Green Deal) européen !

Thématiques associées

Je reçois la lettre d'information du Mouvement Démocrate

Engagez-vous, soyez volontaires

A nos côtés, vous serez un acteur de nos combats pour les Français, pour la France et pour l'Europe.

Chaque engagement compte !

Votre adhésion / votre don

Valeur :

Coût réel :

20 €

6,80 €

50 €

17 €

100 €

34 €

Autres montants

Qu'est ce que la déclaration fiscale sur les dons ?
Filtrer par