Portrait de candidate - Carole Guillerm : Demain Châtillon

Carole Guillerm

Carole Guillerm est candidate à l’élection municipale à Châtillon, dans les Hauts-de-Seine, avec la double étiquette MoDem – LREM. Portrait.

A 33 ans seulement, Carole Guillerm a déjà 18 ans de militantisme derrière elle. Sa conscience politique naît au second tour de la présidentielle de 2002, lors du duel Chirac – Le Pen. Aînée d’une fratrie de trois, elle n’a pas l’âge de voter, mais manifeste avec force et conviction pour refuser la montée de l’extrême droite. La jeune brestoise est convaincue que « l’engagement est la seule voie pour changer les choses » et se cherche un temps une famille d’idées. Elle croit en l’Europe et aussi que les initiatives intéressantes peuvent venir de partout tant qu’elles sont démocrates. A la création du MoDem, en 2007 avec la campagne de François Bayrou, elle adhère « en famille », avec son cousin – David Guillerm (aujourd’hui président départemental MoDem) - du même âge, qui lui ressemble comme un frère jumeau. Ensemble, ils militent activement au MoDem du Finistère. 

Elle se rêve alors magistrat. Mais son sentiment européen l’amène à se spécialiser en droit européen. Son séjour Erasmus en Finlande a été déterminant. L’étudiante quitte sa ville natale de Brest pour s’installer à Châtillon en 2012 et poursuivre son cursus à la Sorbonne. Elle s’empresse de créer un potager dans le jardin du pavillon dans lequel elle vit, pour garder un contact avec la nature et une qualité de vie – devenue rare aujourd’hui. Elle découvre une ville-village « préservée, familiale, tranquille » qu’elle affectionne. Et après la fin de ses études, elle décide d’y faire sa vie. Devenue juriste puis collaboratrice politique, elle entre en campagne et devient en 2017 suppléante du député des Hauts-de-Seine Jean-Louis Bourlanges. « L’échelon local, en particulier celui de maire : c’est le mandat de l’écoute par excellence. Il faut rester à portée d’engueulade », constate-t-elle. Et elle s’y sent prête, pour sa ville.  « Je pense qu’il faut appréhender les besoins des citoyens avec une vision « servicielle » de la ville, en comprenant les usages des transports, des infrastructures, en analysant la démographie pour adapter les politiques de logement ». Carole Guillerm est fière de son équipe de campagne opérationnelle « qui bénéficie d’une expérience technique et d’une volonté de faire de la politique autrement, adaptée aux besoins des gens ». Elle trouve beaucoup de joie avec cette campagne, au contact des commerçants et des habitants qui méritent d’être « plus entendus » selon elle. 

Avec la construction de la ligne 15 du grand Paris Express, Châtillon sera au cœur du Grand Paris - dès 2025. « L’attraction que cela va générer pour la ville mérite attention et anticipation » conclue-t-elle. Il faudra repenser les logements, les infrastructures et les mobilités. Pour se faire elle souhaite orienter son action à travers 3 axes :
-  La confiance : en ouvrant les débats avec les Châtillonais, en faisant des choix budgétaires prudents, en évaluant les politiques publiques. 
-  L’innovation : en créant des services administratifs en ligne et en mettant à la disposition des citoyens des espaces communs répondant à des besoins concrets (coworking, ateliers…)
-  L’écologie : mise en place de mobilités douces, lutte contre le gaspillage alimentaire, développement des circuits courts, plantation d’arbres et multiplication des jardins maraîchers. 

Pour cette passionnée de randonnée et de trail, le développement d’une ville verte, qui respire est vital.

Retrouvez l'intégralité du programme de la liste Demain Châtillon

Thématiques associées

Je reçois la lettre d'information du Mouvement Démocrate

Engagez-vous, soyez volontaires

A nos côtés, vous serez un acteur de nos combats pour les Français, pour la France et pour l'Europe.

Chaque engagement compte !

Votre adhésion / votre don

Valeur :

Coût réel :

20 €

6,80 €

50 €

17 €

100 €

34 €

Autres montants

Qu'est ce que la déclaration fiscale sur les dons ?
Filtrer par