"Nous ne céderons pas" par Jean-Noël Barrot

Retrouvez l'hommage de Jean-Noël Barrot, Secrétaire général du Mouvement Démocrate et député des Yvelines. 

Il s’appelait Samuel Paty. Il était professeur d’histoire géographie dans un collège des Yvelines. Pour avoir enseigné l’esprit critique, éveillé les consciences de ses élèves et transmis les valeurs de la laïcité, il a été lâchement assassiné. « Tout le monde se sent touché, atteint, heurté », comme l’a dit François Bayrou. Et la Nation, touchée en plein cœur, pleure Samuel Paty. 

Il y a l’homme, le père de famille, victime de la violence barbare, qui laisse derrière lui une famille et des proches en deuil. Il y a l’enseignant tombé au combat pour la liberté, après avoir consacré sa vie au service de ses élèves et œuvré avec courage à leur émancipation. Il y a l’islamisme radical qui, à travers Samuel Paty, s’est attaqué au plus beau symbole de ce que la France a apporté au monde : l'humanisme des Lumières.

Lors de l’hommage national qui lui sera rendu mercredi, nous réaffirmerons collectivement notre attachement absolu à la liberté d’expression et à la laïcité qui sont au fondement de notre pacte républicain. Nous dirons toute notre affection et notre soutien à la communauté éducative, à ces femmes et ces hommes qui luttent pied à pied contre l’obscurantisme. Nous réaffirmerons avec force que nous ne céderons pas devant une idéologie qui conteste ces principes, et qui les utilise trop souvent pour mieux les affaiblir. Nous redirons à l’ennemi que nous continuerons de le combattre sans relâche, en France et dans le monde. 

Mais les mots ne suffiront pas. « La peur doit changer de camp », comme l’a rappelé le Président de la République. Pour que l’Ecole, sanctuaire républicain, ne soit plus jamais la cible du fanatisme, pour que les enseignants continuent de transmettre les valeurs de tolérance et de respect, ils doivent être mieux protégés et mieux accompagnés. Nous devons reprendre la main sur les réseaux sociaux qui ont joué un rôle funeste dans le destin tragique de Samuel Paty. Nous devons exercer un contrôle plus ferme des organisations qui prennent prétexte des libertés publiques pour mieux en saper les fondements.

Dans l’esprit du discours prononcé par le Président de la République aux Mureaux, nous devons faire démonstration d’unité, car c’est notre arme la plus puissante pour faire échec à ceux qui veulent s’en prendre aux trois principes que nous chérissons par-dessus tout : liberté, égalité, fraternité.

Thématiques associées

Je reçois la lettre d'information du Mouvement Démocrate

Engagez-vous, soyez volontaires

A nos côtés, vous serez un acteur de nos combats pour les Français, pour la France et pour l'Europe.

Chaque engagement compte !

Votre adhésion / votre don

Valeur :

Coût réel :

20 €

6,80 €

50 €

17 €

100 €

34 €

Autres montants

Qu'est ce que la déclaration fiscale sur les dons ?
Filtrer par